ALERTE CANICULE

☀️🔥⚠️❗️Depuis ce jour, jeudi 12 août 16h00, une période de CANICULE est en cours, le département du Var a été placé en vigilance Canicule ORANGE.

📌 Nous invitons tout le monde à se protéger de la chaleur et à consulter l’évolution de la situation. Parmi les conseils, nous vous invitons à retenir les suivants :

❗️ Soyez spécialement attentif aux enfants et aux personnes âgées.

😊 Portez des vêtements amples et légers.
💦 Buvez régulièrement 💦
⛱ Évitez de sortir aux heures chaudes (11h00-21h00) et préférez les endroits frais
⛱ Limitez vos activités sportives
🌬 Évitez les atmosphères mal ventilées

Bref, profitez des intérieurs, prenez soin de votre entourage et soyez vigilants 🙂

MAINTIEN DE LA SOIRÉE NEIGE

La Mairie, organisatrice d’un bon nombre d’événements cet été, a choisi de mettre en œuvre les dispositions nécessaires afin de maintenir les festivités.
Nous préférons organiser avec des contraintes plutôt que d’annuler.
Nous comptons sur vous pour que tout se déroule à merveille, que chacun respecte le dispositif, ce qui nous permettra de maintenir les autres manifestations de l’été.

Suite aux dernières informations gouvernementales liées à la Covid-19, nous vous confirmons que la Soirée Neige est maintenue malgré les dispositions imposées par l’État.

L’espace d’accueil de la soirée sera matérialisé par des barrières avec deux entrées. Le pass sanitaire sera contrôlé à chaque entrée. N’oubliez donc pas votre QR Code, votre test PCR négatif ou votre certificat de rétablissement (à partir de 17 ans).

Port du masque obligatoire à partir de 11 ans.

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE

Le port du masque devient à nouveau obligatoire dans 58 communes du Var.

Découvrez en cliquant ici le communiqué de la Préfecture du Var concernant le port du masque obligatoire aussi à Signes dans l’espace public (en dehors des espaces naturels, plages et forêts) jusqu’au 2 août.

14 Juillet 2021 – Discours Hélène VERDUYN Maire de Signes

Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les représentants des corps constitués,
Mesdames et Messieurs, mes chers concitoyens,

Merci de vous être rassemblés aussi nombreux pour commémorer notre fête nationale !

Nous tous, réunis ici, représentons notre commune soudée autour des valeurs de la République pour célébrer le 14 juillet.

Célébrer le 14 juillet, c’est se souvenir d’un des moments les plus importants de notre histoire, ce jour de 1789 où, prenant la Bastille, le peuple se libère de la monarchie et devient acteur de son destin politique.

Ces femmes et ces hommes, réunis en une foule compacte, à Paris, sont animés par les aspirations des Lumières, par Diderot, Voltaire, Rousseau et les autres qui les ont portés vers leur destin.

Les parisiens vont enclencher un processus qui, en 40 jours, va radicalement transformer la France.

En 1880, le 14 Juillet est proclamé Fête Nationale.

Célébrer le 14 juillet c’est mettre à l’honneur la République, notre République, avec ses valeurs portées par la Révolution française, ensuite devenues celles de notre nation toute entière.

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, la liberté de la presse, la liberté d’association, l’instruction laïque, gratuite et obligatoire, la séparation des Églises et de l’État, la liberté syndicale, le suffrage universel… tous ces principes découlent de l’acte révolutionnaire fondateur que représente symboliquement la prise de la Bastille. Ils donnent corps au pacte républicain.

Ce pacte nous est aussi précieux que l’air que nous respirons. La République est comme l’air que nous respirons : Indispensable. Elle vaut que l’on se batte au quotidien pour la préserver, l’enrichir et la conforter.

La République c’est l’exigence de l’égalité, de la laïcité, et donc du respect des différences dans un cadre commun, fait de valeurs, de lois et de règles d’éthiques.

Nous avons tous, élus comme citoyens, un devoir de vigilance et de responsabilité pour défendre ce cadre commun et promouvoir ce qui nous unit, plus que ce qui nous divise.

Notre présence, ici et maintenant, est l’expression de notre volonté respectueuse de reconnaissance, car la Liberté se conquiert, certes, mais elle se préserve tout autant et chacun des noms inscrits sur cette pierre nous rappelle combien elle est fragile.

Restons ouverts au monde et à ceux qui le composent, et toujours conscients des principes fondateurs de notre République.

Au nom de tous les morts, qui depuis le 14 juillet 1789, sont tombés pour que vive notre pays dans la liberté, je vous invite à observer une minute de silence. Merci

GRAND PRIX DE FRANCE Communiqué officiel

Le Grand Prix de France de Formule 1 est déplacé au 20 juin 2021 
A la suite de la réorganisation du calendrier du Championnat du Monde de Formula 1 2021, la date initiale du Grand Prix de France de Formule 1 a été modifiée. Le GIP Grand Prix de France – Le Castellet prend acte du changement des dates de son prochain Grand Prix qui aura lieu les 18, 19 et 20 juin prochains. Les conditions d’accueil de ses spectateurs, de ses partenaires et de l’ensemble des acteurs de la Formule 1 à ces nouvelles dates restent inchangées. La santé et la sécurité des différentes parties prenantes étant une priorité, le protocole sanitaire d’accès à l’évènement sera partagé dans les prochains jours.

Eric Boullier, Directeur Général du GIP Grand Prix de France – Le Castellet : « Ce changement de date n’a pas affaibli notre passion et notre raison d’être : offrir à notre public le meilleur évènement possible. Nous comprenons que cette modification a un impact sur la venue de nos spectateurs et de nos partenaires et nous en sommes désolés. Nos équipes travaillent déjà activement pour que le reste du programme de notre évènement reste inchangé.  » Pour tous les détenteurs de billets du Grand Prix de France 2021 – à quelques semaines de l’évènement – les réservations restent valables à ces nouvelles dates. Les spectateurs ne pouvant pas assister à l’évènement pourront demander l’annulation de leurs billets. Les modalités de remboursement seront communiquées aux acheteurs dans les jours à venir par email et sur le site gpfrance.com.

The Formula 1 Grand Prix de France has been moved to 20 June 2021
Following the reorganisation of the 2021 Formula 1 World Championship calendar, the initial date of the Formula 1 Grand Prix de France has been changed. The GIP Grand Prix de France – Le Castellet takes note of the change of dates for its next Grand Prix which will take place on 18, 19 and 20 June. The conditions in which we will welcome our spectators, partners and all the actors of the Formula 1 on these new dates remain unchanged. The health and safety of the various stakeholders being a priority, the health protocol for accessing the event will be shared in the coming days.

Eric Boullier, Managing Director of the GIP Grand Prix de France – Le Castellet: ” This change of date has not weakened our passion and our raison d’être: to offer our public the best event possible. We understand that this modification has an impact on the attendance of our spectators and partners and we are apologize about this. Our teams are already actively working to ensure that the rest of our event programme remains unchanged.” For all 2021 French Grand Prix ticket holders – just weeks away from the event – bookings remain valid on the new dates. Spectators unable to attend the event will be able to request a cancellation of their ticket orders. Refund details will be communicated to purchasers in the coming days by email and on the gpfrance.com website.

https://www.formula1.com/en/latest/article.breaking-2021-f1-calendar-reshuffled-as-turkey-drops-off-and-extra-austria.3TufMtNBGTB4ALrfGaiN9e.html

Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation

Message de Madame Geneviève Darrieussecq,
secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées pour
la Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros
de la DéportationDimanche 25 avril 2021

76 ans après le retour des derniers déportés libérés, le souvenir de la déportation demeure dans notre mémoire collective et ne doit pas s’effacer.

Ce que furent les camps d’extermination et de concentration nazis et l’horreur vécue par les millions d’êtres humains qui en furent victimes, n’est pas une simple page documentaire de l’histoire du XXe siècle. L’humanité y a été atteinte dans ce qu’elle a de plus sacré.

Des êtres humains étaient catégorisés en surhommes et sous-hommes, leurs vies jugées « dignes ou indignes d’être vécues » sur décision d’un État qui avait érigé en programme politique sa conception raciste et eugéniste du monde et l’a portée à son paroxysme dans l’univers concentrationnaire.

Des hommes, des femmes et des enfants ont été envoyés dans des centres d’extermination ou dans des camps de mort lente, par un système qui niait leur appartenance à l’espèce humaine et s’employait à leur faire perdre conscience de leur propre humanité.

Pourtant, dans les pires circonstances, beaucoup ont su résister à la terreur et à la déshumanisation par la force de l’esprit et la solidarité. Leur engagement et leur combat sont un exemple à suivre.

Il nous faut aujourd’hui encore résister à de nouvelles formes de fanatisme et de barbarie qui entendent promouvoir une vision raciste de l’humanité et détruire la liberté et la démocratie par la terreur.

De nouvelles menaces nous rappellent la communauté de destin qui unit l’humanité au-delà des différences culturelles, ethniques ou religieuses et des antagonismes idéologiques, politiques ou économiques.

Face à ces périls, l’espoir réside dans l’engagement de tous et en particulier des jeunes générations, à l’exemple des déportés, au service de la liberté et vers des formes nouvelles de résistance et de solidarité.

À tous les déportés, victimes des génocides ou de la répression, nous rendons aujourd’hui un hommage solennel, et nous saluons respectueusement leur mémoire.

Ce message a été rédigé conjointement par La Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP), La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis, L’Union Nationale des Associations de Déportés Internés de la Résistance et Familles (UNADIF-FNDIR)

Ohhhhh ?? Mais que se passe-t-il à Signes ?

Au début du mois d’avril, la porte de la mairie a été remplacée par une nouvelle, certes efficace mais qui ne ressemble en rien à notre belle vielle porte…😟

Aujourd’hui, il est arrivé la même chose à la porte de la Chapelle St Jean… 😳

Mais où vont donc nos jolies portes ???

🙃 Et bien vous avez raison de vous poser la question… 🙃

Nos si belles portes avaient grand besoin d’être prises en main. Dans le cadre de la volonté de la municipalité de mettre en avant notre patrimoine, nos portes se font refaire une beauté. 🎶

La restauration des belles portes de Signes a donc débuté. Leur retour offrira un nouveau cachet à notre village.

Soyez attentif, elles vont revenir d’ici quelques semaines. 😉

Aujourd’hui, lundi 8 mars !

La société célèbre la journée internationale des droits des femmes !!!

Avons-nous besoin d’un jour dédié dans l’année ?

Non, nous avons besoin du même respect et des mêmes considérations que les hommes, tout au long de l’année, c’est tout.

On y arrive, petit à petit : de plus en plus de femmes sont à des postes clefs, (même si c’est encore trop peu) de plus en plus de femmes sont maires…

C’est le fruit d’un combat initié par des femmes célèbres ou pas, pas toujours facile, pas encore terminé, mais la société avance et reconnaît que nous avons des qualités, une intelligence, et si nous subissons encore quelques attaques sexistes, nous savons les reléguer à leur juste place. Nous assumons nos devoirs, nous aimons, nous partageons nos vies avec les hommes dans une société mixte et complémentaire.

Soyons et restons « NOUS-MÊMES » des femmes concernées, motivées, courageuses, respectées et libres.  

Bonne journée à toutes… et à tous 😉

Hélène